Comprendre la touche retour: le guide ultime pour utiliser efficacement le clavier

Utiliser un clavier est parfois complexe lorsqu’il s’agit de recourir à certaines fonctions. On se demande parfois pour quoi le clavier à deux touches nommées « Enter » alors que certains parlent de « Retour » ? Il suffit d’un peu d’effort pour comprendre aisément ces notions.

À quoi sert la touche retour ?

La touche retour a généralement deux fonctions. Lorsque vous faites le traitement de texte, cette touche vous permet d’aller à la ligne pour commencer un nouveau paragraphe. L’espace que vous obtenez entre les lignes est différent de l’espace que vous avez quand vous allez à la ligne parce que la ligne précédente est pleine. Ceci permet de véritablement différencier les paragraphes.

A lire également : Comment se débarrasser de OneDrive ?

Cette touche retour permet également de valider une action sans être obligé de recourir à la souris. Quand Windows ouvre une boîte de dialogue par exemple avec l’option « Accepter », la touche retour permettra d’actionner ce bouton. Après avoir entré une formule dans Excel également, cette touche peut toujours servir à valider et à lancer l’analyse.

La touche retour sur PC Windows

Si vous prenez un clavier PC Windows standard qui dispose d’un pavé numérique, vous verrez deux touches « Entrée ». Les touches ‘’entrée’’ sont aussi appelées les touches retour. La première touche entrée est généralement au-dessus de la touche « Shift ». La deuxième touche ‘’entrée’’ se trouve au niveau du pavé numérique, dans le coin inférieur droit. Le modèle présenté fut mis à disposition pour la première fois en 1984.

A lire en complément : Maximisez votre productivité avec ces astuces pour utiliser Microsoft Excel de manière optimale

Les deux touches entrées ont le même code d’identification interne sur un PC Windows. C’est le code « 13 » qui correspond à « Carriage return ». Donc, pour la plupart des programmes, il n’y a pas de différences. Mais, les codes d’emplacement sont différents en interne. Si un programme est minutieusement codé, il pourrait bien faire la différence entre ces deux touches qui semblent avoir la même fonction.

Par exemple, plusieurs applications Microsoft Office et d’autres applications Adobe reçoivent des commandes différentes pour chaque touche « Entrée ». L’interprétation dépend surtout du contexte. De façon générale, la première « touche entrée », juste en haut de la « touche shift » permet de renvoyer à la ligne pour un nouveau paragraphe. Par contre, la deuxième touche entrée est scrupuleusement utilisée dans le cadre de la soumission d’une entrée de donnée, un peu comme quand vous cliquez sur « Ok ». On souligne encore une fois que selon la situation, les interprétations par le système sont différentes.

La touche retour sur un Mac

Sur un mac les choses sont un plus ou moins différentes. On voit clairement une touche identifiée comme « touche retour » dans la partie alphanumérique principale du clavier. Au niveau du pavé numérique, vous verrez une « touche Entrée ». La création de ce format remonte en 1983 sur le clavier Apple Lisa. Une révision a été faite sur le clavier numérique Mac en 1984.

Contrairement à un système Windows, sur un Mac, Entrée et Retour sont bien différents. Retour à pour code « 36 » alors que Entrée à pour code « 76 ». Mais ici également, certaines applications les différencient alors que d’autres les considèrent comme identiques. Si le mac ne dispose pas de pavé numérique, la touche Retour peut jouer le rôle de la touche entrée.