Comprendre les principes de la programmation

La programmation renvoie à la conception et au développement de logiciels et applications en vue d’un usage informatique. Elle est fondée sur divers principes que la plupart des gens ont du mal à assimiler. La suite de cet article permet donc de mieux comprendre les principes de la programmation.

Paradigmes en programmation

L’expression « paradigmes en programmation » correspond aux principes fondamentaux du développement de logiciels. La meilleure façon de se les représenter est en tant que styles de programmation fondamentaux divers qui génèrent des codes logiciels de différente structure. Du point de vue traditionnel, la forme la plus courante est la programmation impérative. Elle dispose d’un code source qui définit de manière claire la séquence d’étapes que doit exécuter un programme. L’autre principale forme de paradigme est dénommée programmation déclarative. Le principe de cette dernière consiste à ne décrire que l’objectif du logiciel et donc uniquement le résultat sans les diverses étapes. Chacune de ces deux formes comporte plusieurs sous-catégories.

Lire également : Quels sont les principaux types de messages SNMP ?

Programmation impérative

Des deux principaux paradigmes de programmation, la forme impérative est celle qui est qualifiée de « traditionnelle ». Ceci car les premiers langages de programmation (et donc les premiers programmes informatiques) ont été conçus en intégralité à base d’elle. Tirée du latin imperare signifiant « ordonner » cette forme comporte une séquence stricte d’ordres définis ou instructions à exécuter. Ce paradigme impératif a notamment été utilisé comme base pour les langages Pascal et C, mais aussi pour l’ensemble des langages d’assemblage.

Dans ce type de programmation, l’accent est davantage mis sur la collaboration la plus étroite possible avec le système. Il en résulte un code de programmation assez facile à comprendre, mais relativement volumineux. La programmation impérative possède trois sous-catégories ou approches majeures d’écriture et de structuration du code logiciel. Il s’agit des programmations : structurée, procédurale et modulaire.

A lire aussi : Une réduction des coûts grâce à une maintenance proactive

Programmation déclarative

Deuxième forme de programmation, l’approche déclarative a aidé à élaborer un paradigme alternatif à la programmation codée. Cette approche s’est développée en parallèle avec l’évolution des logiciels et matériels. Son principe de base est centré sur la description du résultat final désiré. Elle diffère donc en ceci qu’elle se concentre sur un objectif à atteindre que sur le déroulement des étapes de résolution à respecter.

Dans cette programmation, le code devient plus court et plus précis, mais aussi moins simple à comprendre à cause de son niveau élevé d’abstraction. Les sous-catégories du paradigme de programmation déclarative présentent des différences plus importantes que celles de la forme impérative. Par ailleurs, elles ne sont pas toujours définies ou réparties de façon très précise. Néanmoins, deux principales approches de la programmation déclarative peuvent être énoncées : la programmation fonctionnelle et la programmation logique.